contexte

SWITCH est un collectif d’ingénieurs dont l’objectif est la minimisation de l’impact environnemental de l’architecture, de la construction, des villes. Fort d’expériences variées, les cinq membres qui le composent ont à cœur de faire profiter leur savoir faire aux équipes de maîtrises d’œuvre et d’ouvrage affichant une volonté de livrer des bâtiments durables, respectueux de l’environnement, aux personnes qui les occuperont.

Contexte

Le dérèglement environnemental de la planète est aujourd’hui incontestable et ses conséquences sont de plus en plus redoutées. Bien qu’étant un sujet largement médiatisé depuis quelques années, il semble que les mécaniques en cause sont toujours à l’oeuvre.
En effet, certains esquissent des projets de forage pour exploiter des gisements d’énergie fossile que le bon sens qualifierait d’inaccessibles. D’autres cherchent de nouvelles formes d’énergie nucléaire tant bien même qu’on ne peut espérer les exploiter que dans plusieurs dizaines d’année et que le fonctionnement des centrales existantes est largement critiqué. En France, l’accaparement du territoire naturel par la ville continue, tandis que nos habitudes alimentaires poussent à la déforestation de forêts primaires à l’autre bout de la planète. Etre témoins de ces dérives doit nous pousser à remettre en question certains aspects de nos modes de vies, à réinterroger nos besoins, notamment énergétiques.
Aujourd’hui, la construction et l’exploitation de nos bâtiments contribue très largement aux pollutions et à l’épuisement des ressources énergétiques qui pèsent sur l’environnement. C’est ce secteur que Switch souhaite bousculer, en provoquant et en accompagnant la transition des pratiques et en intégrant l’humain au cœur du processus.

switch300

Pourquoi SWITCH ?

Le switch, ou interrupteur, est un moyen d’interaction symbolique entre l’habitat et l’habitant: éteindre la lumière est un geste simple qui importe beaucoup. Cela ne doit pas s’arrêter là évidemment, mais nous sommes convaincus que l’utilisateur final a un rôle primordial à jouer dans la performance environnementale réelle des bâtiments et des villes. Notre volonté est de sensibiliser et de responsabiliser, au-delà de fournir un ouvrage adapté et performant.
De plus, switch signifie, en anglais, changement, passage d’une chose à une autre: c’est la révolution des pratiques que l’on observe déjà depuis quelques années dans la conception de bâtiments plus vertueux sur le plan environnemental. Pour nous, c’est aussi la transition du métier des référents environnementaux – les fameux BET HQE – qui accompagnent les architectes et les ingénieurs dans cette transformation de leurs métiers, déjà bien avancée. Enfin, pour les membres de SWITCH, c’est le souhait de passer à une vision différente du travail: celle de l’entreprise au service des salariés et non l’inverse. C’est pourquoi nous avons intégré la coopérative Oxalis.